Une étudiante de Concordia, enceinte et bloquée à Gaza

Une étudiante de Concordia, enceinte et bloquée à Gaza
#BringBissanHome
Conférence de presse :
Jeudi 13 avril, 10h
School of Community and Public Affairs
Salle de classe au sous-sol
2149Mackay St.
Depuis plus de 4 mois, la canadienne-palestinienne Bissan Eid, étudiante en maîtrise à Concordia âgée de 24 ans, est empêchée de quitter le territoire palestinien de Gaza. Bissan, citoyenne canadienne depuis 2005, a besoin d’un soutien urgent du gouvernement canadien afin d’obtenir un visa de sortie du gouvernement israélien, alors qu’elle s’apprête à accoucher au mois de mai.
Bissan est actuellement inscrite à la maîtrise en ingénierie civile à Concordia, après avoir complété avec succès un baccalauréat en sciences et génie civil de Concordia en 2015. Bissan a déjà terminé 1 an de ses études de maîtrise mais n’a pas pu s’inscrire au semestre en cours en raison de la fermeture des frontières à Gaza.
Bissan s’est d’abord rendue à Gaza en juin 2016 pour se marier et rendre visite à ses grands-parents âgés, mais elle a ensuite été empêchée de quitter le territoire en raison du traitement trop lent de son visa de sortie par les autorités israéliennes, qui priorisent rarement les applications de Palestinien.nes de Gaza détenant d’autres passeports. Aujourd’hui, Bissan est confrontée à une grossesse difficile et nécessite des soins médicaux au Canada, tout en souhaitant certainement être entourée par sa famille et ses amis lors de la naissance.
Au-delà des difficultés que représente le fait de vivre à Gaza, son incapacité à retourner au Canada est donc néfaste pour sa grossesse et ses études.
« Bissan risque sa vie présentement à Gaza, elle doit revenir dans son pays, le Canada, le plus rapidement possible, pour vivre la vie normale qu’elle mérite et à laquelle elle a droit, comme tous les citoyen-nes canadien-nes, » souligne Hadi Eid, le père de Bissan.
Le Premier ministre libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait des déclarations publiques sur la diversité, la «force» du Canada, et l’humanité fondamentale de tous les Canadiens quelque soit leur provenance ou leurs origines religieuses. Nous demandons aujourd’hui au gouvernement libéral et à Trudeau de prendre des mesures dans le cas de cette Canadienne qui a besoin d’une attention et d’un soutien urgents.
Pour plus d’informations s’il vous plaît contactez :
Tadamon! Montréal
Tags: