Manifestation anticapitaliste du 1er Mai à Montréal

Manifestation anticapitaliste du 1er Mai





Ils sont riches parce qu'on est pauvres… et on a raison de se révolter!






Rendez-vous : 1er Mai 2017 à 18h au Carré Phillips (métro McGill) à Montréal







Montréal, le 29 avril 2017– La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal) organise, pour une dixième année consécutive, la manifestation 


anticapitaliste du  1er Mai.   Cette année, la manifestation pour souligner la Journée internationale des travailleurs et des  travailleuses s'inscrit dans le cadre de 


notre campagne contre la pauvreté et  la précarité  intitulée «Ils sont riches parce qu'on est pauvres… et on a raison de se révolter!». 



Nous marcherons encore une fois dans le Golden Square Mile dans l’objectif de perturber ce secteur financier et commercial du centre-ville de Montréal, où se 


concentrent les sièges  sociaux des grandes compagnies et des banques, les hôtels et les restaurant de luxe, ainsi que  les clubs privés que possède cette élite 


rapace qui décide de nos vies en nous  maintenant dans la misère et la précarité.



Que ce soit l’austérité, le déficit zéro, l’assainissement des finances publiques, la rationalisation des services publics ou le néolibéralisme, c’est la même 





logique capitaliste qui se poursuit depuis des décennies, ici comme ailleurs, au profit des mêmes cliques et corporations. Le résultat est toujours le même





et va en s’amplifiant: destruction des écosystèmes, pillage des terres,  précarisation du travail, renforcement des inégalités, concentration de la





richesse, fermeture des frontières, marginalisation de communautés entières, etc.







De plus, dans les prochains mois, les gouvernements réactionnaires de Montréal et du Canada célébreront dans l'opulence et à grand coup de millions de

 




dollars les réalisations de ce qu'ils appellent «leur» nation et «leur» ville : la gentrification et la «sécurité» d’un côté et, de l’autre, le colonialisme et le 





développement économique à tout prix. Tout ça dans une ambiance de corruption et de copinage à tous les niveaux politiques. 







D’autres actions sont prévues tout au long de la journée, dont une manifestation depuis les quartiers de l’est de Montréal qui viendra rejoindre notre


 



manifestation (départ à 17h30 du Métro Frontenac).


Le 1er mai prochain, ne laissons pas les capitalistes nous voler une journée de plus pour leur profit : cette journée est à nous, il faut se la réapproprier! 


À bas le capitalisme!

                                                                                            

                                                                                                —30—


Pour informations : https://www.clac-montreal.net/fr/node/663


media@clac-montreal.net