Les Montréalais participent à journée mondiale de protestation en solidarité avec le soulèvement à Ferguson

Les Montréalais participent à journée mondiale de protestation en solidarité avec  le soulèvement à Ferguson

Dimanche le 17 août à 18h
480 Gilford, métro Laurier (sortie St-Joseph)


(le 16 août 2014, Montréal) Dans la foulée de la mort de Michael Brown, un jeune afro-américain non-armé tué il y a une semaine par la police à Ferguson, Missouri, des Montréalais tiennent une vigile ce dimanche le 17 août à 18h devant la Fraternité des policiers et policières de Montréal à 480 Gilford, métro Laurier (sortie St-Joseph).

L’événement s’inscrit dans le cadre d’une journée mondiale de protestation en solidarité avec la famille de Michael Brown et le soulèvement de Ferguson. Les organisateurs et organisatrices de la vigile, qui aura lieu en devant le siège de la Fraternité de policiers et policières de Montréal, disent qu’ils vont mettre l’attention sur les problèmes de comportement de la police à Montréal.
 
« Il y a des longues histoires de violence policière et de racisme anti-noir à Montréal», dit Rosalind Hampton, une des organisatrices de l’événement. « Ces questions reçoivent l’attention du public de temps en temps, quand quelque chose de dramatique se produit, mais à ceux qui sont les plus touchés, ils sont les préoccupations en cours et quotidiennes. » Hampton a déclaré que les Noirs reçoivent constamment des messages qu’ils n’ont pas de valeur, et bien que leur vie sont à risque – en particulier par la violence policière – indépendamment de leur comportement.

« Les efforts passés pour rendre responsable la police de Montréal ont eu peu d’effet», dit Alex Popovic, qui prendra la parole lors de l’événement. « Nous devons reconnaître ces échecs passés, et de progresser vers une transformation plus profonde de la façon dont la police fonctionnent. »

La journée mondiale de protestation a été appelé par Anonymous, un réseau mondial vaguement organisé de militants et de pirates qui ont suivis les événements dans Ferguson. « Il est temps de montrer à tous que Ferguson n’est pas seul», a indiqué le groupe dans un communiqué. « Il s’agit d’une épidémie nationale, se joindre à la famille de Mike Brown et les familles des milliers perdus par la police tueur chaque année. »

Tags: