Les Montréalais et les Montréalaises tiennent un rassemblement pour dénoncer la commercialisation de Radio Centre-Ville

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate
Les Montréalais et les Montréalaises tiennent un rassemblement pour dénoncer la commercialisation de Radio Centre-Ville

Montréal, 29 mars 2017 – Radio Centre-Ville (RCV), comme beaucoup d'autres radios communautaires au Québec, traverse une grave crise financière. Cependant, selon les animateurs et animatrices qui contestent la légitimité de l’actuel CA, le manque à gagner est surtout démocratique. Les personnes qui exercent les fonctions d'administration au sein de la station ont annulé la plupart des émissions produites par les 150 bénévoles (en sept langues différentes) afin de faire de la place aux quelques 14 acheteurs de temps d'antenne qui essaient quant à eux de tirer le maximum de profit des publicités diffusées sur les ondes. Afin de procéder à cette commercialisation de la radio communautaire, l'administration de facto ne s'est pas seulement fait élire frauduleusement lors de la dernière assemblée générale de l'organisme, elle a aussi embauché un gardien de sécurité pour tenir à l’écart les membres, animateurs et animatrices suspendu-e-s qui dénonçaient le manque de transparence et les pratiques administratives non conformes aux statuts et règlements de RCV.

 

Les auteur-e-s, recherchistes, animateurs et animatrices bénévoles membres de Radio Centre-Ville, ainsi que des Montréalais et des Montréalaises concerné-e-s par la situation de Radio Centre-Ville tiennent aujourd'hui à 17h un rassemblement pour souligner l'importance de la radio communautaire en tant qu'important lieu d'expression de la diversité culturelle. En effet, depuis 1975, au 102,3 FM, des émissions sont diffusés en français, en anglais, en espagnol, en portugais, en grec, en créole et en mandarin tant sur l'actualité locale que provinciale, nationale ou internationale. Le rassemblement a lieu pour célébrer cet héritage et envisager positivement l'avenir de la radio communautaire en général, et de Radio Centre-Ville en particulier. Il sera notamment question de l'importance de l'engagement collectif et de la démocratisation du système de radiodiffusion. Plus de 70 organismes communautaires de Montréal ont signé une déclaration d'appui aux démarches des membres de la radio.

 

À l'époque où l'extrême droite gagne du terrain partout et la recherche du profit économique devient le seul critère pour la survie des médias, la radio communautaire devient un moyen fondamental pour assurer la participation des communautés les plus vulnérables dans la société. Il revient aux Montréalais et Montréalaises de toutes origines de faire en sorte que les médias ne deviennent pas des portes-voix d'intérêts privés ou la chasse-gardée d'une poignée de privilégiés.  

 

-30-

 

Contact:

Frantz André Trouillot : 514-898-5464

Javiera Araya : 514-991-8025

 

Quoi ?

Rassemblement devant les locaux de Radio Centre-Ville

Quand ?

Le mercredi 29 mars à 17h

Où ?

Radio Centre-Ville, 5212 boulevard Saint-Laurent