La GRC Enregistrée en Train de Désinformer des Migrants au Passage Frontalier Informel de Roxham Road

Communiqué de presse

La GRC Enregistrée en Train de Désinformer des Migrants au Passage Frontalier Informel de Roxham Road

Roxham Road, 20 décembre 2017 — Solidarité Sans Frontières a obtenu un enregistrement provenant d’observateurs indépendants au site de Roxham Road près de Champlain, New York dans lequel un agent de la GRC ordonne à un migrant de “reprendre le bus et d’aller au poste frontière régulier…” Si les réfugiés avaient suivi l’ordre de l’agent, leur demande d’asile leur aurait été refusée au poste frontière régulier, à cause de l’Entente sur le Tiers Pays Sûrs entre le Canada et les États-Unis.

”Pourquoi est-ce que la GRC envoie de faux message aux gens qui souhaitent trouver refuge au Canada?” demande Claire Abraham, une porte-parole pour Solidarité Sans Frontières. “Cela est profondément dangereux et absolument inacceptable. Les conséquences potentielles pour la vie de ces personnes est énorme: cela détruit la possibilité d’obtenir un statut permanent à travers une demande de statut de réfugié. Ça peut mener à leur déportation ou à des années à devoir vivre clandestinement comme migrants sans statut.”

Entre janvier et novembre 2017, plus de 15 000 migrants sont courageusement entrés au Canada à partir des États-Unis en traversant simplement la frontière à pied à des passages frontaliers informels tels que Roxham Road. Bien que sujets à de très longues périodes d’attente avant que leur cause soit entendue et traitée, les demandes de statut de réfugié faites de cette façon sont à tout le moins considérées. Mais en vertu de l’Entente sur les Tiers Pays Sûrs, les demandes de statut de réfugié faites à un poste frontière officiel à partir des États-Unis, comme à Saint-Bernard-de-Lacolle, sont rejetées automatiquement.

Ce n’est pas la première fois que des observateurs à la frontière rapportent que la GRC utilise la désinformation, le harcèlement et la violence. De même, des fonctionnaires du gouvernement libéral ont tenté de dissuader les migrants de traverser la frontière de manière irrégulière, mais ont clairement affirmé qu’ils ne considèrent pas l’annulation de l’Entente sur les Tiers Pays Sûrs. Cela laisse aux migrants bien peu de choix.

“Les tentatives de dépeindre le système canadien d’immigration comme étant accueillant est un exercice de marketing éhonté,” dit Abraham. “Si le Canada est réellement si accueillant, pourquoi est-ce que la GRC est à la frontière en train de dire aux gens de ne pas entrer?”

”Chaque être humain devrait être libre de rechercher une vie meilleure, indépendamment des frontières nationales qu’ils traversent afin d’y arriver,” poursuit-elle. “La GRC doit cesser ses pratiques de désinformation et d’intimidation aux passages frontaliers informels. L’Accord sur les Tiers Pays Sûrs devrait être annulé et les frontières ouvertes. Nous demandons la régularisation complète de toutes les personnes sans-statut vivant au Canada, et une fin aux déportations et aux détentions.”

-30-

Clip audio 1: https://drive.google.com/file/d/1rBqD2aGuWVUYdrxYaIabjEf7_s1x_syX/view?usp=sharing
Clip audio 2: https://drive.google.com/file/d/1UzZR2rS6UEQASivOKZ96etbfadmor8MT/view?usp=sharing

Source: Solidarité Sans Frontières
Contact: tél. 438 933 7654 ou solidaritesansfrontieres@gmail.com
Pour plus d’information:: www.solidaritesansfrontieres.org