Femmes musulmanes au visage voilé seront refusées aux bureaux de vote lors des élections municipales de Montréal

Communiqué de presse

Femmes musulmanes au visage voilé seront refusées aux bureaux de vote lors des élections municipales de Montréal

Montréal, 30 octobre 2017 — À moins d’une semaine avant les élections municipales de Montréal, un enregistrement révèle que les fonctionnaires électoraux sont formés à refuser le droit de vote aux femmes musulmanes couvrant leur visage pour des raisons religieuses.

Dans l’enregistrement d’une session de formation qui circulait sur les médias sociaux cette fin de semaine, les fonctionnaires sont avisés que les électeurs dont le visage est couvert doivent être refoulés à moins d'avoir des raisons médicales approuvées pour se couvrir le visage.

Une stagiaire est entendue questionner son formateur en demandant : “Vous allez refuser quelqu’un qui vient voter en Burka?”

“Effectivement […] Et si vous, vous ne le faites-pas, vous ne faites pas bien votre travail […] C’est comme ça la loi,” répond le formateur.

L’enregistrement complet peut être entendu ici.

Le Collectif contre la loi 62 appelle le public à manifester dimanche devant les bureaux de vote locaux en solidarité avec les femmes qui se verront refuser leur droit de vote.

Le parti libéral du Québec a promulgué la loi 62 le 18 octobre 2017. Cette loi exige que son visage soit dévoilé lors de la réception ou de la prestation de services publics au Québec. Cette loi va ainsi nier aux femmes musulmanes portant le Niqab ou le Burka la possibilité de travailler ou d'accéder aux écoles publiques et universités, aux centres de la petite enfance (CPE), aux bibliothèques, aux hôpitaux, au transport en commun, et à tout autre service gouvernemental.

-30-

Contact: anti.racist.femme.bloc@gmail.com

Source: Collectif contre la Loi 62