Famille rom a reçu une acceptation de sa demande de résidence permanente

Communiqué

La famille Lakatos a reçu une acceptation de sa demande de résidence permanente

Montréal, 24 août 2016 — Katalin Lakatos et sa fille Gilda, deux femmes Roms de Hongrie qui se battent depuis cinq ans pour obtenir l’asile au Canada, ont reçu trois avis d’expulsion, avant d'être finalement acceptées. Après ces longs mois d’attente, de précarité et d’angoisse, elles viennent de recevoir une acceptation officielle à leur demande de résidence permanente sur des bases humanitaires. Grâce au soutien de la communauté et à leur courage, elles ont enfin obtenu la possibilité de rester et d’être à nouveau réunies avec leur père et frère, déportés en mars dernier.

Mais ce n'est pas fini pour elles, puisque les démarches sont encore très longues et extrêmement coûteuses (frais administratifs). En plus, les deux hommes qui ont été expulsés doivent rembourser les billets d’avion que le Canada a payé pour leur déportation (3000$ environ), avant de pouvoir revenir au Canada. Au même temps, elles n’ont pas le droit de travailler, puisqu’elles attendent encore de recevoir un permis de travail.

-30-

Source:
Solidarité sans frontières
www.solidaritesansfrontieres.org

Mise en contexte :

Chronologie de la lutte de la famille Lakatos

Contexte sur les Roms en Hongrie

Couverture médiatique