Des membres de la communauté Juive de Montréal occupent le hall du bâtiment de la Fédération CJA/AJU (Appel Juif Unifié), pour protester contre le massacre et le siège d’Israël sur Gaza

Des membres de la communauté Juive de Montréal occupent le hall du bâtiment de la Fédération CJA/AJU (Appel Juif Unifié), pour protester contre le massacre et le siège d’Israël sur Gaza

Montréal. 7 août 2014.

Cet après-midi, un groupe de Juifs Montréalais se sont réunis dans le hall de l’immeuble de la Fédération CJA pour dénoncer l’agression en cours contre Gaza, ainsi que la complicité de la communauté juive dans ces actions. Nous avons accroché une bannière où l’ont pouvait lire: « Massacre à Gaza: CIJA est complice » et nous avons distribué des tracts expliquant les raisons de notre présence. Un poème, Es Brent, a été lu et une analyse de la situation actuelle a été offerte.

Depuis le début de l’offensive actuelle, plus de 1880 Palestiniens ont été tués, environ 10,000 ont été grièvement blessés, et près d’un demi-million ont été du quitter leurs foyers. Parmi les victimes de cet assaut qui a également détruit une grande partie de l’infrastructure de la bande de Gaza (hôpitaux, universités, écoles, centrales électriques), 80% sont des civils. En tout, les trois grandes offensives d’Israël à Gaza depuis 2006 ont tué plus de 3400 Palestiniens. En outre, ces agressions ont lieu dans le cadre du blocus dévastateur qui sévit sur les voies aériennes, terrestres et maritimes de la région depuis sept longues années. Tous les postes frontaliers sont fermés et il n’y a nul part où aller pour les Gazaouis qui voudraient trouver refuge.

Au Canada, les organisations comme la Fédération CJA jouent un rôle clé quant au maintient et à la propagation du soutien de ces actions israéliennes odieuses—dans un contexte plus large du soutien jingoïste pour Israël et d’une apologie de la colonisation et de l’oppression que celui-ci fait subir aux Palestiniens. Effectivement, pour la plupart de la diaspora de l’Amérique du Nord, Israël est devenu le noyau de l’identité juive.

Depuis les années 1970, la Fédération CJA a été une filiale officielle de l’Agence Juive pour Israël, une organisation quasi-gouvernementale qui lie officiellement l’État d’Israël avec les organisations juives affiliées à travers le monde. L’Agence Juive préconise le droit des juifs de tous horizons sur la Palestine et facilite les programmes de judaïsation nationaux d’Israël, et son rôle dans ce processus est officialisé par la loi israélienne (la loi sur le statut, 1952).

Via leur partenariat avec l’Agence Juive, les fédérations d’Amérique du Nord sont impliquées à la fois dans l’établissement  des colonies et, de plus en plus,  dans la « coordination diplomatique, » c’est-à-dire la diffusion de la hasbara (propagande). Un ajout plus récent est une soi-disant «branche de défense des intérêts» de la Fédération CIJA (Centre de relations juives et israéliennes), qui a été créée dans l’intention de et dont la priorité numéro un est de poursuivre le lobbying au Canada pour le compte d’Israël. Que ce soit à travers la collecte de fonds pour Israël, ou en défendant ses intérêts politiques via des activités de presse ou des rassemblements, CJA et CIJA sont officiellement en partenariat avec l’État d’Israël et sont complices de ses actions.

Le CJA n’est pas une organisation communautaire apolitique – c’est une organisation politique et résolument sioniste. Son objectif n’est pas, comme on voudrait nous laisser croire, de créer une communauté où « tous les Juifs, sans distinction d’idéologie, de choix de vie et d’ethnicité, [peuvent] trouver leur place au sein de la vie juive. » Nous rejetons les prétentions qu’on CIJA et CJA de parler en notre nom, et nous dénonçons leur complicité dans les atrocités commises en Palestine.

Le judaïsme et le sionisme ne doivent pas être confondus. Les Identités juives se sont multipliés indépendamment de, et en opposition à, l’état-nation ethnocratique. Nous soutenons une hétérogénéité de la judéité et l’expiation de nos histoires multiples face à la tentative d’absorption de celles-ci en une seule histoire, menée par cette confabulation qu’est le sionisme. Nous condamnons l’antisémitisme et le racisme envers les Arabes et les musulmans à Montréal et ailleurs; nous condamnons également CIJA et CJA et leurs machinations dans le but de confondre antisionisme et antisémitisme.

En tant que Juifs Montréalais, ici comme colons en territoire Mohawks, nous faisons écho aux appels à la décolonisation—de l’ile de la Tortue à la Palestine—et sommes solidaires avec la résistance palestinienne face à la violence, au colonialisme et à l’apartheid dont Israël est responsable.

Tags: