Conférence de presse sur violations des droits humains que subissent les travailleurs migrants

Conférence de presse. Quand: Dimanche le 23 juillet à 14h00

Où: Entrée principale de l’Oratoire Saint-Joseph; 3800, chemin Queen Mary (métro Côte-des-Neiges), Montréal (Québec)

Qui: Viviana Medina, organisatrice au Centre des travailleurs et travailleuses immigrants de Montréal, Noé Arteaga, ex-travailleur étranger temporaire et membre du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants de Montréal, et quelques travailleurs guatémaltèques qui ont été arnaqués est arrêtés à Victoriaville. 
Les programmes de travail temporaire canadiens sont remis en question depuis longtemps à cause de la vulnérabilité systématique et des violations des droits humains que subissent les travailleurs migrants. La combinaison du statut de migrant et de la dérégulation du travail a tendance à accroître la précarité des travailleurs, une précarité qui s’étend non seulement aux travailleurs migrants et immigrants, mais aussi aux citoyens canadiens.

Cette année, deux travailleurs temporaires sont morts. Cesar Ariel Garcia, originaire du Guatémala, est décédé le 22 février, dans l’effondrement d’un bâtiment de la ferme Pittet à Saint-Tite, et Benjamin Hernandez Escareño, originaire du Mexique, est mort dans un accident de tracteur-tondeuse à Saint-Clothilde alors qu’il travaillait pour Les Serres Lefort.


-30-