Communiqué de presse: A l’approche de l’Halloween, des activistes de Premières Nations et leurs alliés interpellent les commerçants à cesser la vente de costumes racistes

POUR DIFFUSION IMMEDIATE
A l’approche de l’Halloween, des activistes de Premières Nations et leurs alliés interpellent les commerçants à cesser la vente de costumes racistes. 
MONTREAL – Alors que les magasins abondent de passants cherchant des costumes dernière-minute, le Kahnawake Youth Forum (KYF) ainsi que Missing Justice lancera prochainement une campagne soulignant la vente de costumes perpétuant un racisme marqué envers les Premières Nations. Vendredi le 28 octobre, ils visiteront divers magasins dans le centre-ville et le Plateau pour demander le retrait de tels costumes des rayons. Des campagnes locales ciblant les costumes représentant les femmes autochtones de façon raciste ont émergé à Regina et à Saskatoon, entre autres. 
Des organisateurs de la campagne « Portez un costume, pas une culture » affirment que les costumes en question perpétuent des représentations négatives de personnes autochtones et des stéréotypes négatifs. Jessica Deer, présidente du KYF note « À Montréal, les jeunes apprennent peu sur les Premières Nations à l’école. Ainsi, les représentations de ces peuples dans les médias, aux évènements sportifs, dans la mode, ou bien encore sur les étalages sous la forme de costumes d’Halloween, forment la grande majorité de ce que les gens savent sur les personnes autochtones. Puisque ces représentations sont erronées, deshumanisantes et ancrées dans une idéologie colonialiste, tout ce qu’elles accomplissent c’est d’ajouter aux informations fausses sur qui nous sommes réellement. »
De plus, certains costumes contribuent à la sexualisation des femmes et filles autochtones ainsi qu’à la normalisation de la violence genrée qu’elles subissent. Le gouvernement fédéral a récemment mis sur pied une enquête nationale sur les milliers de femmes autochtones disparues ou assassinées depuis 30 ans. Deer insiste : « Non seulement ces costumes contribuent-ils à la violence faite aux femmes autochtones, ils contribuent aussi à l’érosion de l’estime de soi, de la confiance et du sens d’identité des jeunes autochtones. »
Le KYF et Missing Justice croient fermement qu’en continuant de faire de la pression en forme de boycotts, dénonciations publiques et actions directes les manufacturiers seront forcé à cesser la production de ces costumes néfastes.
-30-
Plus d’informations : 
Français:
Julie Michaud
Missing Justice / Centre de lutte contre l’oppression des genres
(514) 649-5303
Anglais : 
Jessica Deer 
Kahnawake Youth Forum 
(514) 971-7059 
Stacey Gomez
Missing Justice / Centre de lutte contre l’oppression des genres
(438) 404-4458

pdf icon Communiqué-de-presse-A-l’approche-de-l’Halloween-des-activistes-de-Premières-Nations-et-leurs-alliés-interpellent-les-commerçants-à-cesser-la-vente-de-costumes-racistes.pdf