Communiqué de la CLAC pour le 1er mai 2016

http://www.clac-montreal.net/1er_communique_1er_mai_2016

Montréal, le vendredi 29 avril 2016 —

À 15h, le dimanche 1er mai, pour la 9e année consécutive, la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal) convoque une manifestation anticapitaliste autonome au centre-ville, dans l’objectif assumé de perturber l’activité commerciale du secteur baptisé « Nouveau Golden Square Mile » par la bourgeoisie locale. Deux points de rendez-vous sont prévus :

• Le portail Roddick de l’Université McGill (Sherbrooke/McGill College)
• Le Square Phillips (Sainte-Catherine/Union)

La manifestation de la CLAC vise à commémorer et garder vivante la tradition combative, révolutionnaire et internationaliste de la Journée internationale des travailleurs et travailleuses. Dans cet esprit, le thème de la manifestation de cette année est « Contre l'impérialisme, le racisme, les frontières et le colonialisme : ensemble détruisons le capitalisme ! »

« Quiconque prête un tant soit peu attention à l’actualité doit bien admettre la légitimité d’une action explicitement anticapitaliste le 1er mai », explique Richard DuBûcher, porte-parole de la CLAC. « Les scandales de corruption politique et de malversations se bousculent jour après jour et disputent l’actualité aux révélations d’évasion fiscale et arnaques en tout genre ! Il est plus que jamais évident que le problème n’est pas seulement l’imposition de mesures d’austérité, ou telle réforme antisociale ou tel crosseur considéré individuellement, mais la logique capitaliste en tant que telle, qui fait systématiquement dépendre la prospérité des plus riches de l’exploitation des plus pauvres ! Il faut bien se rendre à l’évidence, nous avons raison de nous révolter ! »

« On le répète chaque année », poursuit DuBûcher, « le 1er mai est la journée où la classe ouvrière internationale se mobilise pour faire valoir par divers moyens, dont la grève sauvage, le sabotage et la perturbation économique, son rapport de force face à l’exploiteur capitaliste. À cette occasion, il serait bien sûr possible de se complaire dans la célébration rituelle des acquis et avantages arrachés au patronat et à l’État au fil du temps par certains segments de la classe ouvrière, mais à l’instar des communautés en lutte partout sur la planète, nous préférons prendre acte des combats qui restent à mener pour l’émancipation de celles et ceux qui sont les plus exploité-e-s, ici comme ailleurs, et réitérer du même coup notre rejet du système capitaliste et de sa logique destructrice. »

La CLAC appelle donc tout-e-s les insoumis et insoumises à participer à la perturbation du centre-ville le 1er mai prochain. Car ça n’est pas parce que les bureaux sont fermés que les relations capitalistes ne sont pas à l’œuvre dans le centre commercial de Montréal ! L’idée étant d’occuper le terrain le plus longtemps possible, nous invitons tous et toutes les manifestant-e-s à rester à l’affût des appels au ralliement en après-midi…

Des mises à jours seront affichées sur twitter pendant la manif @CLACMontreal. L’appel à manifester se trouve à www.clac-montreal.net/mayday_2016.

Un certain nombre d’autres activités sont par ailleurs prévues à Montréal tout au long de la journée, dont un rassemblement syndical institutionnel, un BBQ organisé par le Syndicat industriel des travailleurs et travailleuses (SITT-IWW), au Parc Lafontaine, et une série de contingents de quartiers autonomes devant converger vers le centre-ville en après-midi pour rejoindre la manif anticapitaliste.

-30-

Aucune entrevue ne sera accordée aux médias d’information corporatistes.
Spécial fuck you à Québecor Média et sa cohorte de tâcherons.
Les autres peuvent joindre la CLAC à media@clac-montreal.net