Avis. Des lumières pour Lucy : Rassemblements mardi pour une mère monoparentale sans papiers, trois jours avant sa date de déportation

Avis aux médias

Des lumières pour Lucy : Rassemblements mardi pour une mère monoparentale sans papiers, trois jours avant sa date de déportation

Quoi: Des Lumières pour Lucy, rassemblements à Montréal et à travers le Canada

Quand et où :
le mardi 10 avril 2018
Rassemblement à Villeray, le quartier de Lucy, à 19h30 devant la tour du métro Jean-Talon
Détails sur les autres rassemblements à Montréal ainsi qu’à Édmonton, Kingston, Toronto (la liste sera mise à jour) : www.solidarityacrossborders.org/fr/lights-for-lucy

« Il n’y a pas de fenêtres. Je veux voir de la lumière. Je veux respirer. Je ne me rappelle même plus de mon propre nom »,  Lucy Francineth Granados

“Des lumières pour Lucy”, rassemblements en solidarité à Lucy Francineth Granados, auront lieu mardi dans plusieurs quartiers de Montréal, notamment dans Villeray le quartier de Lucy, et dans quelques villes canadiennes. Les rassemblements se tiendront le 10 avril, trois jours avant la date prévue pour la déportation au Guatemala de cette mère monoparentale de trois enfants.

“Des lumières pour Lucy” sont organisées pour dénoncer la violence avec laquelle Lucy a été traitée et pour demander qu’elle puisse retourner dans sa communauté à Montréal où elle habite depuis neuf ans. “Illuminer la ville avec son nom” nous permettra de montrer notre amour et notre respect pour Lucy, l’amie, la voisine et la mère, et d’exprimer ainsi notre opposition à l’exclusion et à la déshumanisation du système d’immigration.

Ces rassemblements sont parmi les nombreuses actions entreprises dans le cadre de la campagne Lucy Doit Rester qui a débuté le 20 mars, date de l’arrestation violente de Lucy par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Rappelons que Lucy est une organisatrice communautaire pour les femmes, migrant.e.s et travailleuses et travailleurs temporaires. Le Sit-in Mères pour Lucy devant les bureaux de l’ASFC continue pour une deuxième semaine.

Sur le plan juridique, une réponse de l’ASFC à la demande de sursis administratif déposée le 23 mars est attendue aujourd’hui, le 9 avril. Une réponse positive à cette demande permettrait de suspendre la déportation. Les avocats de Lucy ont également soumis un mandamus à la Cour fédérale : cette procédure vise à obliger le Ministre de l’Immigration Ahmed Hussen à répondre à la demande de résidence permanente pour motifs d’ordre humanitaire de Lucy dans les plus brefs délais.

-30-

Contact :  514-992-1662, 514-222-0205, 438-933-7654

La page de la campagne Lucy Doit Rester : https://bit.ly/2IR5OYt

Chronologie : www.solidarityacrossborders.org/fr/timeline

Source:
Solidarité sans frontières
solidaritesansfrontieres@gmail.com
www.solidarityacrossborders.org

Le Centre des travailleurs immigrants
iwc-cti.org
Tél: 514-342-2111