Affaire Fredy Villanueva : la CRAP interpelle la ministre de la Justice

 Communiqué pour diffusion immédiate
 
Affaire Fredy Villanueva : la CRAP interpelle la ministre de la Justice
 
Montréal, le 9 août 2016 – La Coalition contre la Répression et les Abus Policiers (CRAP) a interpellé par écrit la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, afin qu’elle intervienne auprès du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour lui demander de réviser sa décision de ne porter aucune accusation contre l’agent du Service de police de la Ville de Montréal qui a tué Fredy Villanueva, à Montréal-Nord, il y a de cela maintenant huit ans, jour pour jour.
 
Le DPCP avait appuyé sa décision en affirmant que la version policière était corroborée par un témoin civil en citant des propos que celui-ci a tenu alors qu’il enregistrait la scène avec son téléphone cellulaire, après que les coups eurent été tirés.
 
Or, non seulement ce même témoin s’est-il montré fort critique envers l’intervention policière lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada, le lendemain même du drame. Mais en plus, lorsqu’il a témoigné à l’enquête publique du coroner André Perreault sur le décès de Fredy Villanueva, en juillet 2010, ce témoin a totalement désavoué les paroles citées par le DPCP, en affirmant qu’elles ne reflétaient « pas du tout » ce qui s’était passé durant l’intervention policière.
 
« Le DPCP a instrumentalisé les propos d’un témoin civil pour blanchir un policier dans l’affaire Fredy Villanueva, tout comme il l’a fait dans l’affaire Nicholas Thorne-Belance. Si la ministre Vallée est intervenu auprès du DPCP pour lui demander de revoir sa décision dans l’affaire Nicholas Thorne-Belance après une sortie médiatique de la témoin civile dans cette affaire, il n’y pas de raison pour que la ministre s’abstienne d’en faire autant dans l’affaire Fredy Villanueva », déclare Alexandre Popovic, porte-parole de la CRAP.
 
Rappelons que M. Popovic a déposé une plainte criminelle privée contre le policier qui a tué Fredy Villanueva. Trois ans plus tard, il est toujours en attente d’une décision de la Cour du Québec dans ce dossier.
 
« Chaque journée qui passe sans qu’une décision ne soit rendue est une nouvelle injustice à la mémoire de Fredy Villanueva », déplore M. Popovic.
 
Les représentants des médias sont par ailleurs invités à assister à la vigile traditionnelle tenue pour commémorer le décès de Fredy Villanueva qui se tiendra ce soir, à compter de 18h, derrière le 12 000 boulevard Rolland, à Montréal-Nord.
 
Pour infos :
 
Alexandre Popovic, porte-parole de la CRAP 438-931-5999 ou coalitioncrap@hotmail.fr