29 janvier. Nous refusons d’oublier. Des quartiers se rassemblent contre l’islamophobie à Montréal.

Avis aux médias
29 janvier. Nous refusons d’oublier. Des quartiers se rassemblent contre l’islamophobie à Montréal.

Lundi le 29 janvier

Verdun: 17h devant le métro Verdun
Plateau Mont Royal: 17h devant le métro Mont-Royal
Villeray: 17h30 devant le métro Jean-Talon (sortie Tour Jean Talon)

Le 29 janvier 2018 marque un an depuis que 6 hommes ont été tués et 19 blessés à la Grande mosquée de Québec dans un acte de haine raciste dirigé contre les Musulmans.  Sous la bannière « Nous refusons d’oublier; nous rejetons l’islamophobie », des rassemblements sont organisés le 29 janvier dans plusieurs quartiers de Montréal.

L’attaque de la Grande mosquée de Québec n’était pas un événement isolé, mais le reflet de la montée d’un racisme anti-musulman au Québec. Plusieurs Musulmans et Musulmanes ont vécu de la discrimination, du harcèlement, et ont été la cible d’attaques physiques et d’insultes dans les rues et au travail. D’autres mosquées et des écoles musulmanes ont été vandalisées.

Le racisme anti-musulman a été alimenté par des initiatives politiques telles que les forums publics sur les « accommodements raisonnables », la présentation de la « Charte des valeur », et la Loi 62. L’annulation de la commission sur le racisme systémique qui devait débuter, le scandaleux refus du Parti Québécois et de la Coalition Avenir Québec de reconnaître que l’attaque de la Grande mosquée était un acte islamophobe, tout comme l’échec du Premier ministre Philippe Couillard, de la mairesse de Montréal Valérie Plante et du maire de Québec Régis Labeaume à reconnaitre le 29 janvier comme une journée d’action contre l’islamophobie sont symptomatiques de la complicité de nos dirigeants politiques. Les médias québécois ont aussi joué un rôle significatif dans la diffusion de désinformations racistes et de peur. Dans ce contexte, explicitement hostile aux Musulmans et Musulmanes, des groupes d’extrême-droite sont en mesure de marcher ouvertement dans les rues.

Le climat au Québec n’est pas unique. Dans la majeure partie du monde occidental, les Musulmans et Musulmanes sont ciblés. Ils et elles sont traités en boucs émissaires alors que des mesures d’austérité sont mises en place, en « étrangers » qui ne partagent pas « nos valeurs » afin de réaffirmer la suprématie blanche, et en « menaces sécuritaires » pour justifier la fermeture des frontières nationales et pour masquer les intérêts économiques présents dans les guerres impérialistes.

Ibrahima Barry
Mamadou Tanou Barry
Khaled Belkacemi
Abdelkrim Hassane
Azzedine Soufiane
Aboubaker Thabti

Nous refusons d’oublier. Nous rejetons l’islamophobie.

-30-

Comité 29 janvier Plateau Mont Royal
29janvier.plateau@gmail.com

Les voisin-e-s de Verdun en lutte contre l’islamophobie!
verdunlibre@gmail.com

Villeray contre l'Islamophobie
villeraycontreislamophobie@gmail.com