18 octobre à 8h30 – Devant la Cour d’appel à Montréal, groupes exigent la suppression des ordonnances d’expulsion des travailleurs migrants guatémaltèques

 

17 octobre 2017

 

AVIS AUX MÉDIAS

Groupes et personnes qui appuient les travailleurs migrants guatémaltèques victimes de fraude exigent la suppression de leurs ordonnances d'expulsion.

 

Quoi:


Un rassemblement devant la Cour d'appel fédérale, située au 30 Rue McGill à Montréal, est organisé ce mercredi 18 octobre à 8 h 30. Le rassemblement aura lieu juste avant l'audition des appels d'immigration pour un groupe de travailleurs migrants guatémaltèques qui ont été dans les manchettes il y a presque un an. Ils ont été détenus par l'ASFC après avoir été escroqués de milliers de dollars par une agence de recrutement basée à Victoriaville. Des groupes et personnes qui appuient ces travailleurs, exigent que le gouvernement fédéral mette fin à la victimisation continue des travailleurs migrants en levant leurs ordonnances d'expulsion et insistent sur le fait que le groupe de travailleurs guatémaltèques puisse rester pour poursuivre leurs plaintes contre l'agence prédatrice.

 

Quand:


Mercredi 18 octobre à 8 h 30.

 

Où:


Cour dappel fédérale du Canada, bureau de Montréal

Devant le 30, Rue McGill, Montréal (QC).

 

 

Couverture médiatique demandée

Occasion pour faire des entrevues et prendre des photos.

 

 -30-


Pour plus d'informations, veuillez contacter Noé Arteaga (438) 878-5416 du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants CTI.